Chrono 4 à synthèse vocale:

Dans un billet précédent sur les micro-contrôleurs j’avais bien avancé sur le programme de l’ensemble. Aujourd’hui tout est entré dans la boite.

DSCF1581 DSCF1582 DSCF1583

Je rappelle le projet:

Chronométrer le temps de vol du moto-planeur électrique, le temps moteur, calculer le temps restant avant d’ atteindre le temps maxi que ce soit en Electro7 ou en Formule France, calculer les points obtenus, énumérer les message vocaux .

Réaliser un menu de choix de mode, Formule France Tmax 480s, Formule France entraînement 240s, Electro7 600s, Electro7 entraînement 240s dans tous les cas la synthèse vocale annonce les temps restants.

Pour l’Electro7 le menu permet de choisir le mode de commande de la marche moteur soit par une recopie de l’ interrupteur de l’emetteur ou le signal de la voie moteur prélevé sur un récepteur inclus dans le chronomètre. La possibilité de définir cette commande « Inverse ou directe ».

Bien sûr, après mise hors tension du chronomètre, on retrouve bien la programmation précédente et lors de l’ initialisation, le mode est indiqué en clair.

Comme il y avait de la place j’ ai intégré une mesure de tension qui est effectuée et indiquée à chaque RAZ du chrono.

J’ ai aussi intégré la mise en mémoire des vols; pour chaque vol, le temps de vol, le temps moteur et les points sont mémorisés  dès que le chrono est stoppé. Ceci est très pratique, il n’ y a plus besoin de noter sur un papier. Le nombre de vols possible mémorisé est de 20. A l’ initialisation, après une RAZ l’ affichage indique l’ espace mémoire restant.

Dans le menu général, j’ ai intégré la consultation des vols et l’ effacement de la mémoire.

Quel plaisir de consulter les vols à la maison pour les noter sur l’ ordinateur.

La programmation de l’ ensemble fait appel à pratiquement toutes les fonctions d’ un micro-contrôleur, Interruption, mesure de largeur d’ impulsion, mesure de tension, gestion de la mémoire, commande d’ un synthétiseur vocal. Très belle expérience de programmation en langage C. Le temps de développement du programme représente environ 120h, l’ étude du boîtier, du circuit imprimé double face environ 50h, la réalisation du circuit imprimé, le câblage, le perçage du boîtier et le montage 30h pour 2 chronos.

Même si c’ est un plaisir il est bon d’ avoir une idée du temps.

Un accu LiPo de 7.4v 150mAh se charge de l’ alimentation, la consommation du chrono seul est de 12mA, le récepteur radio consomme 10mA, la synthèse vocale 20mA ce qui donne 42mA ; lors des annonces vocales la consommation monte à 70mA pendant le temps de chaque message. Il y a 16 messages de 1.6s par vol. Ce qui donne une autonomie de 3 heures de vol  pour une journée de vol. Ceci pourrait être amélioré en utilisant un accu légèrement plus gros à condition qu’ il entre dans le boîtier.( On peut recharger entre les vols)

Voici les entrailles du chronomètre:

DSCF1468 DSCF1471 DSCF1472
DSCF1584 DSCF1586 DSCF1590
L’ accu et le micro-récepteur 6 voies l’ accu et le récepteur en place. A droite la prise de charge.
DSCF1593 DSCF1595 DSCF1589
Bp de commande du chrono ou de mode
Potentiomètre du réglage du volume
Prise jack pour une oreillette
Interrupteur M -A
Bp de RAZ
Potentiomètre de réglage du contraste de l’afficheur.
Le 2ème exemplaire avec un afficheur légèrement différent.

Pour compléter l’ ensemble, un petit chargeur LiPo 2S de 180mA à partir d’ une batterie 12v

DSCF1579 DSCF1578

Si cette réalisation vous intéresse, voici mon adresse  alain.felix.denis@sfr.fr

A+

AERODEN

Publicités
Cet article a été publié dans Electronique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s