Construction planeur 4m suite 1:

Après l’arrière du fuselage, le moule de la verrière j’ai réalisé les éléments de la partie avant du fuselage et les couples jusqu’au bord de fuite de l’aile. Comme j’ai prévu un dispositif d’envol autonome (DEA) par un pylône situé au niveau du centrage au dessus de l’aile, il est nécessaire de prévoir une roue avant afin de pouvoir décoller sans que le nez frotte le sol. Pour raison d’esthétique en vol j’ai donc étudié un train avant rétractable. Le nez comporte aussi un crochet de remorquage et son servo pour les vols en planeur pur. L’alimentation de la réception et des 8 servos numériques se fera par 2 batteries LIPO redondantes de 2200mAh 2S avec dispositifs de régulateur 5.8V et 5A d’intensité ; l’accu de propulsion pour le DEA est un 5000mAh 5S. Les batteries de 2200mAh seront disposées de chaque coté du train rentrant avant; l’accu de propulsion est disposé au dessus du train rentrant avant en aval du tableau de bord et est recouvert d’un capot. Le siège du pilote est facilement démontable pour accès à l’ensemble des éléments.

Le train avant rétractable:

Train avant 1 Train avant 2
Une partie des pièces découpées
Montage à blanc position “sorti”
Train avant 3 Train avant 4
Montage à blanc position » “rentré”
Vue du dessus, le servo numérique est programmable , la vitesse peut être ajustée de 1% à 100%

Réalisation du nez:

Nez 1
Lorsque l’on fabrique toutes ses pièces, bien souvent il y a des rainures et des lamages à réaliser. J’ai pris le temps de me construire une table X-Y de 105 x 75 mm de course. Elle est très simple du fait que j’ai trouvé tubes et tiges sans jeu chez LeroyBricol.

 

Nez 2 Nez 3
Le nez est réalisé en 9 couches de CTP de 10mm, fraisage des trappes de passage de la roue avant.
Le crochet de remorquage de ma fabrication est inséré et le servo de largage est ajusté.
Nez 4 Nez 5
toutes les couches de CTP sont collées.
On peut remarquer le crochet de remorquage, il n’y a plus qu’à poncer
Nez 6 Nez 7
J’ai réalisé le ponçage avec une meuleuse d’angle équipée d’un disque abrasif et finition à la main.
Les trappes de la roue avant sont en place.

 

Ensemble avant du fuselage monté à blanc:

Fus_avant_1 Fus_avant_2
Partie avant jusqu’au bord de fuite de l’aile. 900mm
Le pilote est déjà en test!
Fus_avant_3
Lorsque je construis un modèle, j’ai pris l’habitude de réaliser tout l’intérieur d’abord, toutes les commandes, de tester à blanc et ce n’est qu’ensuite que je construits l’extérieur, je n’ai aucun problème d’intégration des éléments internes ensuite. Pour le fuselage, il me reste les couples intermédiaires à découper.
Vue de la console de bord.
Prochaine étape: réalisation des aérofreins.
Publicités
Cet article, publié dans réalisation, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Construction planeur 4m suite 1:

  1. salut Alain,
    j’apprécie le travail que tu fais de tes mains
    tout doit etre bien minutieux pour en arriver au chapitre final de ta construction
    bonne soirée/nuit à toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s