Construction Oiseau Blanc : Les haubans

Les haubans sur un biplan sont nécessaires pour rigidifier et maintenir la géométrie des ailes. Ils doivent encaissés les efforts dans tous les sens. Sur l’Oiseau Blanc réel, ceux-ci sont en rond d’acier, sur la maquette ils sont en jonc de carbone de diamètre 2mm, ils sont opérationnels car les clés d’aile sont en tube de carbone de diamètre 6mm. Les ferrures sont réalisées en Al 6082-T6 de 1mm d’épaisseur. Les mats sont en sandwich de CTP bouleau et mèches carbone avec terminaison en tige filetée de 2mm. Les mats sont vissés dans les ailes supérieures et traversent les ailes inférieures avec un écrou à l’intrados. Les haubans de dérive et stabilisateur sont en tube alu de 3mm.

Oiseau Blanc hauban 1
Découpe à la CNC des ferrures.
Oiseau Blanc hauban 1-002
Il reste à couper les attaches, ébavurer et effectuer les pliages.
Oiseau Blanc hauban -001
Ceintrage des tiges filetées.
Oiseau Blanc hauban -002
Le réglage de l’écart entre les 2 ailes et l’incidence se fait par des écrous freins “nylstop”
Oiseau Blanc hauban
Réalisation d’un support de montage des ailes, il sera disposé coté emplanture. En “dépron” 6mm + renforts de CTP1mm pour les élastiques.
Oiseau Blanc hauban -058
Pour le montage, je met l’aile sup. sur extrados, je visse les 2 mats et je dispose le support de montage avec des élastiques.
Oiseau Blanc hauban -057
Ensuite le dispose l’aile inférieure, je fixe cette aile avec les élastiques, je visse les 2 écrous de 2mm.
Oiseau Blanc hauban -055
Je dispose les ailes verticalement et je place les haubans entre les 2 mats.
Oiseau Blanc hauban -054
Les 2 ailes sont  facilement manipulables, j’engage les clés et je pousse doucement jusqu’au contact du fuselage.
Oiseau Blanc hauban -050
J’enlève les élastiques et le support de montage, puis mise en place des haubans.
Oiseau Blanc hauban -006
Pour la réalisation des haubans, j’ai utilisé une antenne télescopique pour mesurer les distances entre ferrures.
Oiseau Blanc hauban -013
Voici le résultat après quelques heures de travail.
Oiseau Blanc hauban -009
Pied de mat
Oiseau Blanc hauban -012
Ferrures côté fuselage.
Oiseau Blanc hauban -031
Intercalaires de haubans.
Oiseau Blanc hauban -040
Un joint torique de 80mm avec jonc de 5.5mm.
Oiseau Blanc hauban -034
Un bloc de bois avec un trou de 5.5mm et 3 trous de 2.5mm espacés des entre-axes des haubans;
Oiseau Blanc hauban -035
On engage le jonc  dans le bloc, on perce les 2 trous externes, on tourne le jonc de l’angle du dessin du papier et on perce le trou central.
Oiseau Blanc hauban -041
Du fait de la compression du caoutchouc les trous percés à 2.5mm ont un résultat de 2mm. On incise à chaque trou au cutteur à l’intérieur de la courbe résiduelle du jonc.
Oiseau Blanc hauban -029
L’intercalaire est inséré sur le joncs de carbone, du fait de la courbe résiduelle du jonc celui-ci a tendance à serrer les haubans, le résultat est bien rectiligne.
Oiseau Blanc hauban -044
L’Oiseau Blanc devait se poser sur l’eau à New York, il possédait donc des anneaux de levage pour le mettre à sec.
Oiseau Blanc hauban -046
Voici donc les anneaux de levage sur la partie centrale de l’aile supérieure.
Oiseau Blanc hauban -022
Réalisation des haubans de dérive et de stabilisateur
Oiseau Blanc hauban -019
Tube alu 3mm aplati et vis de 2mm, fixation stabilisateur
Oiseau Blanc hauban -020
Fixation dérive
Oiseau Blanc hauban -017
L’ensemble de l’empennage avant entoilage.

Oiseau Blanc hauban -026

C’est bon pour les surfaces portantes, il reste à cranter les bords de fuite, ce sera le prochain article.

Publicités
Cet article, publié dans Oiseau Blanc ou PL8, réalisation, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Construction Oiseau Blanc : Les haubans

  1. ohlala que de boulot dans cet avion !!! du bel oeuvre que tu fais là Alain-Félix !
    encore combien de temps pour que tout soit fini, j’imagine encore beaucoup de travail dessus !
    bon mercredi à toi

  2. A la retraite on ne compte pas le temps, enfin cela fait 2 ans 1/2 que j’ai commencé, j’estime à 2 -3 mois de plaisir d’innovation et ensuite il faudra attendre une météo propice au premier vol.
    Bonne fin de semaine Gaël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s