Oiseau Blanc ou PL8: Aménagement poste de pilotage

Pour rappel, le pilote Nungesser et le navigateur Coli sont dans un poste de pilotage ouvert situé à l’arrière des 3 réservoirs d’essence. Nungesser est en place gauche et Coli à droite décalé vers l’arrière . Je suppose que Coli était en arrière afin de disposer de place devant lui pour une table (sans doute pliante) pour étaler les cartes de parcours et manipuler le navigraphe Le Prieur afin de déterminer la route réelle. Derrière le siège du pilote, il y a des casiers de rangements.

Le navigraphe:

navigraphe

Extrait d’une notice d’utilisation du navigraphe de juin 1925.

Le principe est de viser à l’aide de la lunette (1) un point fixe au sol, par le système de parallélogramme une trace est laissée sur la papier par un crayon pendant un temps déterminé, ensuite on oriente la règle mobile (2) sur la direction de la trace, à l’aide du disque de calcul (3) connaissant la vitesse de l’avion par rapport à l’air, la vitesse par rapport au sol et la vitesse du vent sont calculées. Sur l’extrait de notice les traces supérieures sont en air calme, les traces inférieures sont en air perturbé.

Après avoir étudier un peu l’utilisation du navigraphe je dis “Chapeau” M. Coli pour se servir de cet appareil et effectuer les calculs dans les conditions de vol au dessus de la mer et la nuit…

Poste de pilotage :

Plan réalisé par étude et croisement des photos disponibles.

Plan poste de pilotage

Oiseau Blanc cabine -003
Plaque représentant la parois du 3ème réservoir qui est face au pilote.
Oiseau Blanc cabine -001
Support d’un système dont je n’ai pas trouvé l’utilité.
Oiseau Blanc cabine
Découpe dans de l’époxy du palonnier du pilote et des manettes du pilote.
Oiseau Blanc cabine -007
Découpes des chapes du système non connu (pompe manuelle d’essence peut-être ?).
Oiseau Blanc cabine -005
Support de la table pliante.
Oiseau Blanc cabine -006
Plateau de la table.
Oiseau Blanc cabine -008
Montage des manettes, on distingue aussi le palonnier du pilote, en bas du manche, la poignée n’est pas encore collée.
Oiseau Blanc cabine -009
J’utilise la manette arrière pour la mise en service de la radio et la manette avant pour le coupe circuit du moteur.
Oiseau Blanc cabine -016
Support de l’interrupteur radio, le papier représente la carte interrupteur.
Oiseau Blanc cabine -012
Le coupe-circuit de 90 A .  Déjà utilisé sur le DR400 et le planeur de 4m.  Je publierai bientôt un article sur la réalisation.
Oiseau Blanc cabine -021
Les sièges  et les casiers de rangements, il me reste à réaliser les assises et les dossiers revêtus de cuir.
Oiseau Blanc cabine -020
La parois du réservoir et le système  qui entre dans le réservoir (tube horizontal).

A bientôt pour les radiateurs d’eau et d’huile.

Cet article, publié dans Oiseau Blanc ou PL8, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Oiseau Blanc ou PL8: Aménagement poste de pilotage

  1. Manuel Debru dit :

    Bonjour, je suis en train de réaliser une maquette du PL.8 au 1/72 (édition FGM). Votre travail va permettre d’enrichir notablement la maquette – notamment au niveau du poste de pilotage.
    Je me pose toutefois la question du positionnement du siège navigateur.
    2 photos page 137 du livre de Ledet et Morareau, montrent que ce siège serait au même niveau que celui du pilote. Toutefois la position debout de Coli (page 138) semble impossible dans ce cas.
    Quel est votre point de vue sur ce sujet ?
    Bien cordialement,
    MD

    • Bonjour,
      Je réponds avec beaucoup de retard, je vous prie de m’en excuser. Au moment de réaliser les plans, je me suis beaucoup posé de question. Si nous regardons la photo supérieure page 137, On remarque l’appui-tête et l’arceau du siège de Nungesser, à l’arrière on voit le nez de Coli. Pour moi il y avait une desserte devant Coli pour mettre ses cartes et noter les reports de position pendant le vol. Lorsque l’on voit Coli debout, je pense qu’il est debout sur la desserte.
      Ma maquette volante n’est pas parfaite sans doute, mais j’éprouve beaucoup de joie de la faire voler.
      Alain

      • Manuel Debru dit :

        Bonjour, merci beaucoup pour votre réponse.
        Effectivement, je n’avais pas du tout vu le profil de Coli qui se devine dans l’ombre du fuselage.
        Un ami m’a en outre indiqué un documentaire d’ARTE, qui montre qu’avant le départ, quand Nungesser et Coli sont debout pour saluer les spectateurs, Coli ne peut pas être debout sur son siège (trop en arrière) ni sur le plancher (trop bas). Votre hypothèse d’une desserte se tient donc parfaitement.
        Bravo pour votre remarquable travail !
        Bien cordialement,
        MD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s