E-Serinette Boite à musique:

Après avoir réparer un piano, je cherchais à réaliser un orgue de barbarie. J’ai étudié le fonctionnement, les moyens nécessaires à la confection des flutes, les difficultés et l’espace nécessaire. Pour ce qui est des difficultés, je pense que j’étais capable de mener à bien une telle réalisation. Par contre, je ne suis pas équipé de petite combinée à bois nécessaire pour débiter et raboter les bois nécessaires. L’espace de mon atelier ne peut recevoir cette machine avec l’aspiration de poussières. De plus les cartons perforés des musiques sont relativement chers, 50 à 70 € la chanson. Mon épouse et moi-même nous n’avons pas l’intention de devenir chanteurs de rue . J’ai donc abandonné ce projet. Je me suis  rabattu sur la réalisation d’une serinette moderne avec de qui se fait de mieux en électronique. Je voudrais remercier Pierre qui a étudié et réalisé cette serinette électronique qu’il a nommé E-Serinette.

14447288_1

C-dessus vous avez un exemple de serinette ancienne, c’est une boite musique portable avec une manivelle qui entraine un mécanisme générateur de son. Je ne détaillerai pas ici ces appareils, je vous recommande en particulier le site de Pierre  qui détaille très bien l’histoire des serinettes.

Pierre a conservé le même principe c’est à dire une manivelle, une boite portable, le cadencement de la musique en fonction de la vitesse de la manivelle. Ce que je trouve admirable : les musiques sont sur des carte mémoires ( 1 ou 2 chansons par carte) ce qui matériellement fait penser aux paquets de cartons perforés des orgues de barbarie. Tout ceci avec les technologies modernes. Voici la E-Serinette que j’ai réalisée suivant la description de Pierre sur internet. Merci à Pierre de partager un tel “bijou”.

DSCF4570      DSCF4571

J’ai complété l’utilisation des nouvelles technologies en réalisant : les circuits imprimés par gravage à la CNC ; certaines pièces mécaniques par impression 3D.

Je vais commenté ici ma réalisation, l’électronique est identique à celle de Pierre, je ne la détaillerait pas. Juste le principe : Le fichier midi de la chanson est enregistré sur une carte mémoire à l’aide de la E-Serinette, ensuite la lecture est synchronisée par la vitesse de la manivelle, ceci est réalisé par le programme écrit dans l’Arduino Nano, puis le signal est décodé par la carte Adafruit et transmit aux 2 amplis audio.

01-DSCF0812
Les circuits imprimés et disque réalisés à la fraiseuse CNC
03-DSCF0814
Le circuit du capteur de vitesse à fourche.
05-DSCF0816
Le circuit de la carte Arduino Nano.
04-DSCF0815
Le circuit du lecteur de carte mémoire.
02-DSCF0813
Le disque d= 80mm, 120fentes, en époxy cuivré pour avoir une opacité totale.
07-DSCF0818
L’ensemble câblé.
08-DSCF0819
Pour les amplis audio, j’ai utilisé des kits Welleman, La carte decodeur audio Adafruit sans ampli audio.
09-DSCF0820
Montage du disque sur axe de 6mm et roulements à bille de 6×19. Les paliers en impression 3D et le support de la carte capteur.
12-DSCF0823
L’autre coté du disque et la carte Arduino Nano.
13-DSCF0824
La manivelle et la poignée de manœuvre.
11-DSCF0822
Le lecteur de carte.
10-DSCF0821
Les boutons du potentiomètre et des commutateurs.
14-DSCF0825 DSCF0870
Tout est en place, j’ai recyclé un accu LIPO d’avion : 4S 5000mAh.
Bouton crante
Modélisation 3D des boutons des commutateurs avec trou pour taraudage de vis pointeau.
Bouton simple
Modélisation 3D du bouton du potentiomètre
Manivelle
Manivelle
Poignee
Poignée de Manivelle
Sup-Capteur
Support capteur.
Palier
Paliers avec les lamages des écrous
M 3 mm

Précisions sur l’impression 3D: Je modélise mes pièces avec le logiciel OpenScad, la génération du gcode pour l’imprimante avec Slic3r. Pour ce genre de pièces de petites dimensions, j’utilise un tranchage de 0.1 mm (épaisseur de couche) et un taux de remplissage de 40%. Attention à la qualité du fil PLA (les bons résultats  sont obtenus avec le fil 1.75 mm de marque “bq” ~25 € le kg). La mécanique de l’imprimante doit être soignée, le choix de l’extrudeur a aussi de l’importance. Sur ce blog, j’ai écrit 3 articles sur l’imprimante 3D vous pouvez les consulter ici. Le temps d’impression n’a pas d’importance car l’imprimante fonction seule, vous pouvez faire autre chose pendant l’impression.

Astuce: Pour tarauder les pièces en PLA mettre de l’eau froide comme lubrifiant, ceci évite l’échauffement et le plastique ne colle pas au taraud, n’hésitez pas à plonger la pièce dans l’eau.

Un dossier des impressions 3D, circuits imprimés et disque est disponible ICI.

Le montage ne présente pas de difficultés, pour la partie électronique, les circuits sont étamés à froid, je vérifie toujours celui-ci à l’ohmmètre en particulier s’il n’y a pas de CC entre les pistes, après soudure des composants je vérifie les continuités, ensuite je mets sous tension. En général de ce fait le fonctionnement est immédiat. A l’installation du programme, je n’ai rencontré qu’un problème de droit de l’administrateur de Windows.

On prépare les cartes ….

DSCF0873

et on tourne la manivelle !

La construction et le résultat en chansons

Vraiment nous trouvons le rendu formidable, très facile d’emploi, mobile puisque l’alimentation sur accu donne une autonomie bien supérieure à une fête (20h).

Bravo Pierre pour cette création et de la partager pour un faible coût.

A bientôt pour une autre réalisation.

Publicités
Cet article, publié dans Musique, Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour E-Serinette Boite à musique:

  1. Ping : The Crank E-Serinette. | G@ël LOAËC-P@ul Andrews (Blog 3)

  2. waouhhh je suis admiratif du travail sur cet instrument Alan !!!! bravo à toi et à Pierre !!!
    c’est en ligne chez moi du coup : https://wishaga.wordpress.com/2016/01/20/the-crank-e-serinette/
    bonne journée Alain et Marie, bizzzzz

    • Merci beaucoup, c’est un bien bel hommage que tu nous rends, j’adore tes mots alignés les uns à la suite des autres pour décrire des aspects simples de la vie. Il n’y a pas besoin d’esbroufe pour être heureux, ton regard sur la vie des autres et tes mots nous font chaud au cœur.

      Merci encore.

  3. Romain dit :

    Bonjour,
    Merci pour ces informations.
    Comment avez vous réalisé le disque.
    Quelle est la marche à suivre.
    Merci de vos réponses.
    Très cordialement
    Romain

    • Bonjour Romain
      Le disque a été dessiné avec un logiciel de DAO et ensuite fraisé avec une fraiseuse CNC. Si vous n’avez pas de fraiseuse CNC , avec un peu de patience il est possible de le réaliser avec une scie à métaux. Le dessin, vous l’imprimé sur une feuille adhésive, ensuite vous collez la feuille sur la plaque époxy cuivré, vous percez le trou central, vous découpez le pourtour de disque, puis vous faites les fentes avec la scie à métaux, les fentes font 1 mm de large, c’est à peu près la largeur de l’empreinte de la scie à métaux. Je vous transmets le plan.

  4. boutry dit :

    Bonjour
    Je voudrais faire à la CNC un disque semblable au tien, aurais-tu le fichier .dxf correspondant ?
    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s